On trouve aux archives du Gard (cote L 1630) une lettre envoyée au district de Sommières  par la muicipalité de Congénies, manifestant l'irritation et l'embarras de cette municipalité devant la présence d'un déserteur dans le village. Voici le texte de cette lettre (l'orthographe a été maintenue mais, pour faciliter la lecture, les majuscules et la ponctuationont été rétablies)
CIMG0323
"Congénies 10 aoust 1793 l’an 2e de la Republique francaise

Citoyens
Le nommé Louis Noyer qui part pour Nice avec l’escouade de Congenies auquel on en avait confié la conduite est arrivé ici avec armes et bagage. Nous l’avons questionné pour savoir par quelle raison il avait quitté sont drapeau, il nous a dit quil était malade et que tous les hopitaux était plain à Nice. Nous luy avons demandé un congé de sont regiment, il n’en a point, il na pour toute permission que celle que luy a fait le commissairre de guerre a Nismes pour respirer lair natal tout le mois daoust, et cependant il se porte à merveille. Nous pensons quil a brullé la politesse a la Nation, nous vous prion de lenvoyer chercher par deus gendarme, et nous dire la conduitte que nous devons tenir à sont égard. Nous sommes cordiallement la commune de Congenies.
Brignolle maire
Delord, Farel, Marigan officiers municipaux"